Danses

L’association Art’Danses de Gragnague propose 3 types de cours avec différents niveaux.

Salsa

La salsa désigne à la fois un genre muscial et une danse ayant des racines cubaines.

Son nom signifie « sauce » et également dans le langage populaire cubain « sensuel » et « attirant ». La salsa, telle que nous la connaissons aujourd’hui est un mélange culturel de rythmes d’Amérique Latine comme le son, le guaganco, la rumba, le mambo, le cha-cha-cha, la bomba, la plena, … avec des influences de rythmes américains tels le jazz, la soul, le blues, et de rythmes européens.

Elle se danse de façon générale en couple mais également seul, laissant libre court à l’improvisation.

La Rueda est une façon amusante de danser la salsa en groupe. Faisant évoluer un nombre illimité de couples en cercle, cette danse consiste à exécuter simultanément des figures plus ou moins compliquées, certaines d’entre elles impliquant des échanges de partenaires. L’élément indispensable de la rueda est le chanteur(se), à savoir le danseur (ou la danseuse) qui annonce les figures aux autres participants. Très divertissante, c’est un excellent moyen d’apprendre et d’exercer une multitude de figures.

Rock

Tout le monde connaît la musique rock’n’roll qui a fait un tabac dans les années 54 à 70 et dont les stars comme Chuck Berry, Bill Halley ou Elvis Presley ont marqué les esprits. Cette musique est caractérisée par un rythme très marqué par rapport au jazz et la prédominance de la guitare électrique. Avec l’évolution de la musique, la manière de danser évolue également.

La manière de danser le rock la plus pratiquée en France est basé sur une rythmique à 6 temps comme le be-bop. Comme il s’agit de rock à plat, les partenaires ne font pas d’acrobaties et le contact entre eux est presque toujours présent ne serait-ce que par une main. Le danseur guide sa partenaire par la position de ses mains, quelques impulsions et quelques indications visuelles. Le rock est en fait une succession de figures de type séparation, rapprochement et rotation. Même si le mouvement des pieds est aussi important pour bien exécuter les figures, des variantes de style comme des petits jetés (kicks) ou des ronds de jambes existent.

Danses de salon

Valse

Souvent pratiquée pour l’ouverture du bal du mariage, la valse est une danse à trois temps qui, derrière son apparente simplicité, révèle des pas de danse et des figures techniques qui doivent être réalisés avec précision, en accord avec son partenaire.

La valse vient de l’allemand « Walzer » qui signifie « tourner en cercle ». Elle a gagné ses lettres de noblesse dans les années 1780 à Vienne et s’est ensuite répandue en Occident.

Cha cha

Le « Cha-cha-cha » est une danse relativement simple à apprendre, mais le pas de base est un petit peu plus compliqué que celui des danses apparentées (rumba, mambo, salsa…). Sa principale caractéristique réside en effet dans le chassé effectué sur le « quatre-et-un » du décompte de la danse.

Le cha-cha est une musique entraînante, qui se caractérise par un décompte original : on compte « deux-trois », « quatre-et-un », ce dernier correspondant au « cha-cha-cha » ayant donné son nom à cette danse.

Tango

Le tango est une danse sociale et un genre rioplatense (c’est-à-dire du Río de la Plata, soit Buenos Aires et Rosario en Argentine, et Montevideo en Uruguay) né à la fin du XIXe siècle. Le tango est une danse de bal qui se danse à deux. C’est une danse d’improvisation, au sens où les pas ne sont pas prévus à l’avance pour être répétés séquentiellement, mais où les deux partenaires marchent ensemble vers une direction impromptue à chaque instant. Un partenaire (traditionnellement l’homme) guide l’autre, qui suit en laissant aller naturellement son poids dans la marche, sans chercher à deviner les pas.

QuickStep

Le Quickstep fait partie des danses de salon dites « standard ». Dans les années 1920, plusieurs orchestres jouaient des morceaux de foxtrot trop vite ce qui n’était pas du goût de tout le monde. Les gens parlaient d’un « quick time foxtrot ». Le charleston a également eu une grande influence sur cette danse qui comme son nom l’indique, est une danse très rapide et très vivante, comprenant des sauts, des jetés et des chassés. C’est une danse pleine d’exubérance, d’allégresse, pétillante, voire sautillante, qui reflète la joie de vivre à l’anglaise.